Rechercher dans ce blog

dimanche 23 septembre 2012

Coordination du tracé en plan et du profil en long

Coordination du tracé en plan et du profil en long
Les prescriptions relatives au réseau national Algérien pour le tracé en plan, le profil en long et les dévers. Il donne, pour chaque paramètre caractéristique, un minimum absolu, calculé pour  la  vitesse Vr ,  et  un  minimum  normal,  calculé  pour  la
vitesse Vr + 20.
Les  différentes  composantes  du  tracé  ne  doivent  pas  être étudiées séparément.

La route est en effet une surface gauche dont l’aspect pour l’usager et les contraintes qu’elle impose à la conduite des véhicules dépendent non seulement des caractéristiques du tracé en plan et du profil en long considérés séparément, mais aussi et surtout de la  combinaison  des  deux ,qui  doivent donc  être  étudiés   simultanément. Les logiciels modernes permettent d’ailleurs de le faire commo-dément en visualisant à chaque stade et pour chaque choix de paramètre l’image que la route va donner à l’usager.
La conception combinée des différents éléments du tracé doit permettre en particulier :
— de  distinguer  la  chaussée  et  les  obstacles  éventuels  à  une distance assez grande pour permettre de manœuvrer ou de s’arrêter ;

— de prévoir de loin l’évolution du tracé sans être abusé par des
trompe-l’œil ou gêné par des brisures ou des discontinuités. On doit s’efforcer en particulier de supprimer ou de réduire les « perte de  tracé »,  avec  réapparition  de  la  route  au  sommet  d’un  point haut, la partie intermédiaire étant dissimulée ;
— d’éviter de placer les points singuliers (carrefours...) dans des courbes  à  faible  rayon,  ou  dans  des  zones  où  la  distance  de visibilité est réduite ;
— d’assurer de façon globale à l’usager une vision agréable de la route, par une combinaison harmonieuse des courbes, l’aspect des  talus  et  l’environnement  général  de  la  route  étant  intégrés dans cette vision d’ensemble.
Le respect de bonnes conditions de visibilité et la garantie d'une bonne lisibilité de l'itinéraire par l'usager imposent de veiller à une bonne coordination des éléments du tracé en plan et du profil en long. C'est la combinaison des deux éléments qui conditionne l'image offerte réellement à l'usager et de ce fait est le paramètre déterminant vis à vis de son comportement
Outre les objectifs d'intégration dans le site, cette coordination vise également en terme de sécurité à assurer pour l'usager :
la perception des points singuliers de l'itinéraire.
la prévision anticipée des évolutions du tracé
•  l'appréciation de l'adaptation au terrain sans être abusé par des trompe-l'œil ou gêné par des brisures ou des discontinuités.
Les pertes de tracé, si elles ne sont pas gênantes pour l'usager, peuvent parfois engendrer une perception erronée du tracé routier de jour comme de nuit. En conséquence, il est nécessaire d'assurer la visibilité d'une longueur de route compatible avec la distance d'accommodation moyenne pour la vitesse pratiquée (distance conducteur – point sur lequel il fixe son attention). En cas d'impossibilité, on évitera la réapparition de la route à une distance inférieure à cette longueur.
Cette longueur est fonction de la vitesse et est de l'ordre de 180 m à 40Km/h et 500 m à 90Km/h.
Pour cette approche, il est nécessaire d'utiliser des perspectives qui permettent une synthèse entre les deux éléments en deux dimensions. Les outils informatiques actuels incluent généralement cette fonctionnalité.
L'expérience acquise dans ce domaine permet d'édicter quelques règles simples à respecter :
•  essayer de faire coïncider les courbes de tracé en plan avec les courbes de profil en long en essayant de respecter une proportion entre le rayon en plan et le rayon en profil en long
par exemple retient Rvertical >6 Rhorizontal)
•  éviter qu'un début de courbe faible (< 300m) se situe en point haut de profil en long car cela entraîne une dégradation de la perception du virage
•  éviter de positionner des carrefours ou accès en point haut, courbes ou zone de visibilité réduite (éventuellement côté externe des courbes non déversées après vérification des conditions de visibilité).

Classification des autoroutes

But de la classification routière projet-route Un réseau routier est composé de différents types de routes, dont chacun effectu...