Rechercher dans ce blog

vendredi 21 février 2014

peinture de sol ,étape par étape

Peindre un sol de garage en béton, étape par étape


Le sol de garage se salit et s'use vite, trop vite même et demande des rénovations assez fréquentes de votre part. La peinture fait partie des travaux dont a le plus besoin cette infrastructure. Comment repeindre efficacement la dalle de garage et obtenir le recouvrement le plus résistant possible ? Suivez le guide.

Le nettoyage du sol


Le nettoyage du sol constitue une étape incontournable dans le processus de peinture. Entre les débris, saletés en tous genres, les poussières, les traces de laitances et les éclats d'anciennes peintures, les imperfections sur la dalle du garage sont nombreuses. Vous débarrasser de ces résidus vous garantit une meilleure application de la nouvelle peinture. Ainsi, pensez avant toute chose à nettoyer méthodiquement tous les recoins du sol de votre garage, en utilisant un balai, un aspirateur/souffleur et beaucoup d'eau. Souvent, il est recommandé de mélanger l'eau avec des nettoyants spéciaux, à base de détergent conçu pour les parois sol-ciment-béton. Ces solutions permettent d'éliminer assez facilement toutes les imperfections biologiques ou chimiques sur la surface de votre sol de garage.

Vérifiez la porosité du sol

Après le nettoyage, prenez le temps d'évaluer le niveau de porosité du sol de votre garage. Cette étape est cruciale, dans la mesure où elle influe sur la composition finale de la peinture de sol  à appliquer. Plus la dalle du garage est poreuse, plus elle absorbe en peinture. Cette étape ne nécessite pas forcément l'utilisation de matériels de mesure dédiés et derniers cris. Un simple test, à base d'eau, suffit. Aspergez le sol du garage de fines gouttes d'eau. Si ces gouttelettes restent à la surface, vous en conclurez que la dalle possède un faible taux de porosité. Par contre, si le béton absorbe rapidement l'eau ainsi répandue, vous avez affaire à un sol très poreux. Prévoyez dès lors une solution à base d'acide chlorhydrique et d'eau à mélanger avec la peinture, pour optimiser sa mise en oeuvre. Cet acide étant très toxique, munissez-vous de masque et de gants durant l'application de la peinture.

La peinture proprement dite


Une fois toutes ces étapes accomplies, vous pouvez procéder à la peinture à proprement parler, sur votre sol parfaitement sec et propre. Les normes françaises et internationales recommandent globalement une peinture en deux couches pour les sols de garages. Les deux couches doivent être appliquées avec un écart de temps équivalent au délai de séchage de la peinture choisie, soit entre 6 et 12 heures. Certains professionnels recommandent même d'attendre au moins une nuit entière avant d'étaler la deuxième couche. Le processus d'application doit rester le même pour les deux recouvrements. Commencez par les angles et les bords, en utilisant exclusivement un pinceau rond. Si vous trouvez la peinture spéciale sol trop épaisse, n'hésitez pas à la diluer avec un peu d'eau. Après les bords, échangez votre pinceau rond avec du rouleau, puis commencer par recouvrir le sol du garage, non sans rechercher l'homogénéité et la régularité du résultat final.

Article rédigé pour le site : http://www.peinture-professionnelle.com/ 

Classification des autoroutes

But de la classification routière projet-route Un réseau routier est composé de différents types de routes, dont chacun effectu...